Nouveaux articles: A propos de la déclaration de D. Trump sur la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental – Stephen Zunes

Nouveaux articles: A propos de la déclaration de D. Trump sur la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental – Stephen Zunes

Commentaires fermés sur Nouveaux articles: A propos de la déclaration de D. Trump sur la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara Occidental – Stephen Zunes

Référence: Zunes, S. (2020). « Trump Recognized Morocco’s Illegal Occupation to Boost the Israeli Occupation », truthout [en ligne].

Résumé: 

Stephen Zunes, dans cet article, revient sur l’annonce faite par Donald Trump du 10 décembre 2020 qui a provoqué de vives réactions dans la presse et sur la scène géopolitique mondiale. Il reconnait alors officiellement l’annexion illégale par le Maroc du Sahara Occidental. Par cette déclaration contraire à une série de résolutions du Conseil de Sécurité des Nations unies et à un arrêt historique de la Cour mondiale appelant à l’autodétermination, les Etats-Unis devient le seul pays à reconnaitre cette occupation illégale. La déclaration de Trump s’est accompagnée, en contrepartie, de la reconnaissance officielle par le Maroc d’Israël, un pays qui est également puissance occupante. Zunes rappelle que durant plusieurs années aux Etats-Unis, les administrations précédentes ont soutenu les occupants israéliens et marocains, en leur permettant de s’engager dans un « processus de paix », en laissant les palestiniens et les Sahraouis démunis de tout moyen de pression. Ainsi, Trump par sa déclaration a formalisé officiellement des décisions politiques en place depuis plusieurs années aux Etats-Unis, décisions qui ont permis la consolidation de la domination marocaine et israélienne sur les territoires occupés. Enfin Zunes appelle les Américains à forcer un changement de politique étant donné le rôle essentiel joué par les Etats-Unis sur ces occupations illégales. Il souligne notamment qu’un tel activisme a joué un rôle clé dans le soutien américain à l’occupation du Timor oriental par l’Indonésie dans les années 1990 (voir l’article suivant à ce sujet).

Article complet disponible ici [en anglais]

Référence: Zunes, S. (2020).  « The East Timor Model Offers a Way out for Western Sahara and Morocco », foreign policy [en ligne].

Résumé:

Stephen Zunes revient sur le déroulement historique du conflit du Sahara Occidental. Il insiste particulièrement sur le rôle des pays occidentaux dans la résolution du conflit et sur leurs relations avec le royaume du Maroc. Il fait notamment le parallèle avec le Timor oriental qui à été pendant de nombreuses années sous la dépendance de l’Indonésie, elle même soutenue par les pays occidentaux tels que les Etats-Unis et la France. La reprise des armes au Sahara Occidental depuis le 13 novembre 2020, l’élection de Joe Biden aux Etats-Unis et la dernière annonce de Donald Trump concernant la reconnaissance de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental remettent la question de l’auto-détermination du peuple sahraoui sur le devant de la scène. Zunes rappelle l’importance pour les Etats-Unis et la France de respecter leurs obligations en vertu de la Charte des Nations Unies et d’insister pour que le royaume du Maroc respecte les normes juridiques internationales. Cela semble aujourd’hui indispensable pour mettre fin au conflit armé au Sahara Occidental et pour le maintient de l’ordre libéral mondial dans son ensemble.

Article: 

« Ce n’est pas souvent que le Sahara occidental fait la une des journaux internationaux, mais à la mi-novembre, ce fut le cas : Le 14 novembre a marqué la rupture tragique, quoique sans surprise, d’un cessez-le-feu fragile de 29 ans au Sahara occidental entre le gouvernement marocain occupant et les combattants indépendantistes. L’explosion de violence est préoccupante non seulement parce qu’elle est survenue alors que le pays était dans une relative impasse depuis près de trois décennies, mais aussi parce que la réponse réflexive des gouvernements occidentaux au conflit qui a repris pourrait être de renforcer – et donc d’entraver et de délégitimer pour toujours – plus de 75 ans de principes juridiques internationaux établis. Il est impératif que la communauté mondiale réalise que, tant au Sahara occidental qu’au Maroc, la voie à suivre consiste à adhérer au droit international, et non à l’outrepasser […] »

Suite de l’article disponible ici [en anglais]

Stephen Zunes:

Enseignant à l’Université de San Francisco depuis 1995. Il donne des cours sur la politique du Moyen-Orient et d’autres régions, la non-violence, la résolution des conflits, la politique étrangère américaine et la mondialisation. Il a été le fondateur et le premier directeur du programme d’études sur le Moyen-Orient.

Eminent spécialiste de la politique américaine au Moyen-Orient, le professeur Stephen Zunes a présenté des centaines de conférences publiques et de documents de conférence aux États-Unis et dans plus d’une douzaine de pays étrangers. Il s’est souvent rendu au Moyen-Orient et dans d’autres régions en conflit, rencontrant d’éminents responsables gouvernementaux, des universitaires et des dissidents. Il a été analyste politique pour la radio et la télévision locales, nationales et internationales et a été chroniqueur pour plusieurs publications imprimées et en ligne. Il a publié des centaines d’articles dans des revues universitaires, des anthologies, des magazines et ailleurs sur des sujets tels que la politique étrangère des États-Unis, la politique du Moyen-Orient, la politique de l’Amérique latine, la politique africaine, les droits de l’homme, le contrôle des armes, les mouvements sociaux et l’action non violente. Il a été rédacteur et analyste principal pour Foreign Policy in Focus, rédacteur adjoint pour Peace Review, et rédacteur en chef adjoint de Tikkun.

Plus d’informations ici

About the author:

Back to Top