Droits humains au Sahara Occidental – Films, table ronde, débats – 18 mai

Droits humains au Sahara Occidental – Films, table ronde, débats – 18 mai

Commentaires fermés sur Droits humains au Sahara Occidental – Films, table ronde, débats – 18 mai

La section de la Ligue des droits de l’Homme de l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) organise avec OUISO une journée d’information sur les droits humains dans les territoires occupés du Sahara Occidental

Programme

En ligne, via Zoom : https://zoom.us/j/98685052100?pwd=c2U0ZkRiZFVDR3lSdnVzc3preG8rdz09

13h15 : Début de la séance

13h30-15h : Diffusion du documentaire Life is Waiting: referendum and resistance in Western Sahara (Iara Lee / Caipirinha Productions / Culture of Resistance films)
Discussion avec Iara Lee (réalisatrice du documentaire) et Alice Wilson (Université de Sussex)

15h-17h : Table ronde sur la situation des Droits Humains et les répressions au Sahara Occidental avec Meriem Naïli (University d’Exeter), María López Belloso (Université de Deusto), Hassanna Abba (Ligue des prisonniers sahraouis), Claude Mangin-Asfari (épouse du prisonnier politique Naama Asfari et membre de l’Association des Amis de la RASD) et Gianfranco Fattorini (Association américaine des Juristes)

17h-19h: La journée se poursuivra par une séance du séminaire « Anthropologie Comparative des Sociétés et Cultures Musulmanes », au cours de laquelle sera projeté le film « Sahara – Les voix des martyrs », film documentaire de Michel TABET et Sébastien BOULAY (prod. CapSahara et UMR CEPED, 2020, 75 min). La projection sera suivie d’un débat avec les deux réalisateurs.

Séminaire en visio-conférence

https://zoom.us/j/95984290321?pwd=UkI4S0wvOG5QVytNL0w1ZEw3cWxQZz09

ID de réunion : 959 8429 0321

Film « SAHARA – Les voix des martyrs »

Le film se déroule dans les camps de réfugiés sahraouis installés depuis 1975 près de Tindouf, Sud-Ouest algérien, et traite de l’héritage des victimes de violences de masse au sein de la population sahraouie, de la fabrique de figures de martyrs et du sens politique du sacrifice aujourd’hui.

Il nous entraîne dans une enquête filmée conduite par deux anthropologues et leur accompagnateur sahraoui auprès de familles de martyrs et de grands blessés de la guerre du Sahara (1975-1991). Au fil des rencontres, la narration évoque l’histoire d’un centre de réhabilitation de blessés de guerre connu de tous sous le nom énigmatique d’Al-Madrasa, « l’école ». Dans cette école, improvisée au début des années 1980, en pleine guerre du Sahara, ont été formées des centaines de fonctionnaires, d’instituteurs, de cadres du jeune État sahraoui à quelques kilomètres du siège du gouvernement à Rabouni.

 

About the author:

Back to Top